3679 route de Vaison 84340 Malaucène

La production de La Ferme du Sublon à Malaucene

Vente directe de produits en conversion Bio et de produits du terroir dans le Vaucluse

La ferme est depuis les années 60 orientée sur la vigne et l’arboriculture.

En 2007, après une gelée sur les abricotiers provocant une faible récolte (qui ne permettait pas de rester dans un schéma classique de livraison), Jean-Louis (le père) a décidé d’installer un point de vente dans la cour de la ferme avec sa fille (Laura) à la vente en mettant simplement un petit panneau au bord de la route. Le succès fût immédiat.

L’année suivante, nous avons conçu une petite cabane de l’autre côté de la route, en face de la ferme. La Ferme du Sublon était née. 

A ce jour, Laura continue d’accueillir les clients de la Ferme dans sa boutique,

La production destinée à la vente directe a commencé en 2008.

Nous avons dû diversifier nos productions. Ainsi, nous avons planté différents légumes de saison : tomate, courgette, aubergine, salade, concombre, poivron, ail, oignon, échalote, pomme de terre, artichaut, asperge, …

Aujourd’hui, après plus de 10 ans d’expérience dans ce domaine, c’est plus d’une vingtaine de variétés différentes de légumes qui sont produites pour le plus grand plaisir de nos différents clients.

La transformation de fruits et légumes prend également une place importante au sein de la ferme.

Au cours des années, nous avons diversifié l’offre proposée à nos clients.

Aujourd’hui, la ferme propose divers produits à savoir 5 sortes de jus de fruits, des confitures, de l’huile d’olive, des olives de bouche, du coulis de tomate issus de notre production ou de celle de nos partenaires locaux.

En 2019, La Ferme du Sublon se lance dans une nouvelle aventure : la conversion bio

La conversion en bio

Depuis 2016, nous faisons de « la lutte intégrée ».

La lutte intégrée est une alternative aux produits phytopharmaceutiques. Son principe consiste à remplacer les insecticides par des auxiliaires qui vont se nourrir des insectes ravageurs (c’est le principe de la coccinelle qui mange le puceron).

Sur chaque culture, il y a un ou deux insectes ravageurs bien distincts.

Donc sur chaque culture, il sera effectué des lâchés d’insectes bien spécifiques.  

Il s’agit d’installer dans la culture des insectes (auxiliaires) qui, à l’apparition des insectes nuisibles, vont se nourrir de ces derniers et vont ainsi limiter voire empêcher leur prolifération.

Le but de la lutte intégrée est donc d’établir un équilibre naturel dans la serre. En effet, cette technique de lutte ne peut se développer que dans un milieu clos comme celui d’une serre.

La lutte intégrée est une alternative très fiable aux insecticides. Cependant, son utilisation demande une grande vigilance et une observation approfondie des plantes.

En 2018, n’ayant effectué qu’un seul traitement insecticide sur les différentes cultures, nous avons donc décidé de passer à une lutte biologique (AB) pour notre production de légumes.

La lutte biologique a un cahier des charges très réglementé qui certifie une agriculture naturelle :

  • Deux ans de conversion avant que les légumes ne soient considérés comme issue de l’agriculture biologique
  • L’utilisation d’engrais seulement naturels, l’azote minéral est interdit
  • La rotation des cultures tous les ans
  • L’interdiction d’utiliser des produits chimiques de synthèse
  • Le désherbage exclusivement mécanique ou thermique
  • L’utilisation de semence Bio
  • L’interdiction des OGM

Dès 2019, la production maraîchère de La Ferme du Sublon respectera ces engagements, pour une production plus saine et un plus grand respect de l’environnement.

Pour de plus amples informations concernant la production, contactez : La Ferme du Sublon à Malaucene.

3679 route de Vaison 84340 Malaucène

Créé par Local.fr